reportages milieu libertinL’échangisme, c’est bien sûr et avant tout pour le sexe. Mais parfois, le libertinage tisse des liens entre les couples. Je suis partie à la rencontre de ces libertins et libertins qui ont su créer des vraies amitiés dans le milieu coquin. Un supplément d’âme ?

reportage coquin par Selena Krystel

Adrien et Céline ont respectivement 36 et 37 ans. Serge et Anna, 50 et 47 ans. Ces quatre là se sont connus sur le net, sur un fameux réseau de rencontres échangistes. Ils se sont plus, se sont vus et ont fricoté ensemble. C’était le but, après tout ! Mais depuis – la rencontre date d’il y a plus de 10 ans – des liens indéfectibles se sont construits entre les deux couples. Les uns et les autres pratiquent toujours l’échangisme, ensemble ou séparément.

libertinissime 468

Mais les amitiés qui lient respectivement Adrien et Serge, Céline et Anna, dépassent de loin le cadre du sexe. Les deux hommes jouent au basket ensemble, ces dames font du yoga. On s’invite les uns les autres à la maison, on baise ensemble – ou pas – et surtout on s’entend comme larrons en foire, à tout propos. Quand l’amitié naît lors d’une partie-carrée…

On sort ensemble en club échangiste ?

Intriguée par l’histoire de ces deux couples, je me suis mise à regarder dans les clubs si je voyais des cas similaires. Là, je suis tombée sur deux jeunes couples de la vingtaine, qui semblaient eux aussi partager un peu plus que des liens sexuels. Et à vrai dire, ils ne les partageaient même plus : « au début, nous avons coquiné ensemble » raconte Alexia, 31 ans, libertine depuis quatre ans. « Mais au fil du temps, nos relations sont devenues des relations d’amitiés, et nous avons décidé de ne plus baiser ensemble. Nous sommes de très bons potes, il faut s’en tenir là ».

« Cela va faire trois ans qu’on se connaît », poursuit Antoine, « nous, on a fait une longue pause niveau libertinage, parce qu’on attendait un bébé. Alexia est devenue la marraine de notre petit garçon, ça devenait trop bizarre d’avoir des rapports sexuels ensemble. Mais on va toujours en club ensemble, chaque couple fait sa vie pendant la soirée, niveau cul, je veux dire ».

Si Anna, Céline, Adrien et Serge sont encore complices d’échangisme, pour Alexia, Annette, Antoine et Yann, c’en est bien fini. L’amitié s’est substituée au sexe, pour le plus grand bonheur des deux couples.

Libertinage, amitiés et échangisme

Impossible donc, d’être amis tout en couchant ensemble dans le cadre d’une relation échangiste ? Pas si sûr… Dans la foulée de mon reportage sur les amitiés libertines, je tombe sur trois couples, apparemment très complices. Pourtant, ils ne se connaissent que depuis un an. Mais une année pendant laquelle ils se sont vus fréquemment, soit deux par deux, soit tous ensemble.

« Quand le courant passe aussi bien niveau sexe, il n’y a pas beaucoup de raisons qu’il ne passe pas à la verticale ! » selon Lydia. Depuis leur rencontre à six chez l’un des couples, les libertins et libertines vont au ciné ensemble, sortent dans la nature et bien sûr en club : « parfois, ça dérape vers le coquin, parfois pas du tout ! ». Comme quoi les amitiés n’excluent pas forcément la gaudriole…

Et puis, il me revient en tête, à écouter ces amis et coquins, l’exemple d’un jeune couple dont j’avais croisé la route il y a quelques années, dans un club échangiste parisien, et qui s’était lié d’une amitié profonde avec leur partenaire de jeux à trois, un homme un peu plus âgé qu’eux. Les affinités électives libertines peuvent être aussi triolistes.