reportages milieu libertinLaura et Julien ne sont plus libertins. Et le couple profite de dix jours passés à Bordeaux pour visiter les clubs et saunas libertins de l’agglomération bordelaise.

reportage par Laura & Julienillustrations : Indécentes Libertines

Tiens, si on allait visiter Bordeaux et sa région ? Dégustation de vin (avec modération), découverte de la ville, on ne devrait pas trop s’ennuyer. Ceci dit, on compte bien en profiter pour visiter de fond en comble les clubs échangistes et autres saunas mixtes de l’agglomération bordelaise.

Métropole Bordeaux

allons à la découverte des lieux libertins bordelais (ici Le Métropole)

On vous passera nos moments de tourisme vertical. Alors, si vous voulez découvrir avec nous le Bordeaux libertin et échangiste, suivez-nous à travers dix jours de sexe endiablé, de rencontres coquines et de visites très lieux vraiment très « sexe ».

Bordeaux, ville ouverte

La première chose qui frappe le voyageur libertin en terre bordelaise, c’est le nombre des établissements libertins gay-friendly ou gays ouverts aux hétéros. Institution girondine parmi ces établissements le QG de Monbadon se définit comme un bar-pub ouvert à tous les libertins, qu’ils soient hétéros, gays, travestis ou transexuels. Nous y avons passé un excellent moment, dans une ambiance conviviale et sexy. Ouvert de 22 à 2h, c’est là que nous avons noués nos premiers contacts dans le milieu échangiste et hétéro libertin de Bordeaux.

Un peu dans le même style, le Container est un établissement gay ouvert aux libertins hétéros. Jusqu’ici, rien de bien original, sauf qu’il n’y existe pas vraiment de plages horaires destinées à tel ou tel public. Nous y avons coquiné avec des hommes et des femmes « à voile et à vapeur » lors de la journée naturiste du mercredi. Le sauna Le Saint fonctionne lui aussi sur le même principe. A Bordeaux, quand on est libertin, on est aussi ouvert d’esprit. Qu’on se le dise.

Container Bordeaux

le sauna Le Container à Bordeaux

Les saunas libertins bordelais

Si toutefois l’aventure gay-friendly ne vous tente pas, Bordeaux compte également de nombreux saunas libertins mixtes à tendance hétéro. A l’Odyssée, on a pu déguster quelques tapas le dimanche, ainsi que quelques couples très notre goût. Le sauna Métropole sert lui aussi des tapas le dimanche, mais nous avons préféré essayer « les orgies du jeudi ». On ne se refait pas.

Si nous n’avons pas pu malheureusement visiter le sauna Le Candy, celui-ci jouit toutefois d’une excellente réputation auprès des couples échangiste que nous avons fréquentés. En revanche, la soirée « couples » du sauna Le Différent (le samedi soir) restera dans nos mémoires. Rarement nous aurons eu la chance de tomber sur une clientèle aussi « libertine active ».

Mais notre coup de coeur va tout de même à la soirée virevoltante de sexe et de délires exhibitionnistes que nous a fait vivre un couple girondin dans l’une des deux salles de ciné X du Complexe Aquitain. Des hommes respectueux des règles imposées par les couples, et une ambiance totalement délirante.

Autres lieux libertins en région bordelaise

A l’extérieur de Bordeaux, on trouve également des clubs et saunas échangistes. Parmi lesquels, à Eysine, le 113 Avenue qui joue à la fois le rôle de sauna et de club : un lieu que nous vous conseillons vivement. Mais la star du libertinage en Gironde est sans aucun doute le Vip’s, à Cestas. On parle bien ici d’un club échangiste, puisque les rares célibataires acceptés ne sont là que pour servir les délires des couples.

Retour à Bordeaux, en fin, pour visiter les deux clubs et saunas qui nous ont le plus marqués. D’un côté, le Nikki Club, un sauna-club à l’ambiance très coquine. Et de l’autre, la Chaloupe, un club libertin dont les soirées à thèmes ont fidélisé une clientèle ouverte et accueillante.

Vous le voyez, nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer dans la « belle endormie » bordelaise. Et nous ne pouvons guère vous en dire plus sur le libertinage privé. Même si une soirée échangiste privée à laquelle nous avons été conviés nous laisse présager du meilleur.