questions de sexo libertineOui. Les couples libertins réalisent plus que les autres leurs fantasmes. Mais pour autant, il semble bien qu’il leur en reste quelques-uns. Voici le top 10 des fantasmes des libertins et libertines que nous avons rencontrés.

reportage par Selena Krystel

Un soir, dans un club échangiste fréquenté essentiellement par des couples libertins pratiquants, nous nous sommes retrouvés devant un verre avec quatre autres couples. Très vite, la discussion s’est concentrée sur les fantasmes et, à ma grande surprise, je me suis aperçue que, pour les libertins qu’ils étaient, les couples avaient encore quelques fantasmes à réaliser.

fantasmes couples libertins

oui, les couples libertins aussi ont des fantasmes inassouvis

Je me suis donc mis en tête de discuter de ces fantasmes avec tous les autres libertins que nous croiserions. Après une bonne centaine de discussions (et oui, ça bosse!), voici le top 7 des fantasmes que m’ont fait partager les coquins concernés.

Fantasme n°1 : le trio HFF

Le fantasme de couple, par excellence. Si certains l’ont déjà réalisé (et souhaitent, pour la plupart, le revivre), le trio libertin HFF (un couple avec une femme) demeure plus compliqué, bien plus compliqué à vivre que le trio HHF (un couple avec un homme).

Pas de doute : le sexe HFF est premier de mon top. Tous les couples qui ne l’ont pas déjà vécu – parmi ceux que j’ai interrogés – souhaitent connaître cette expérience, et même ceux qui ont déjà vécu cette expérience en reprendraient bien une tranche.

Fantasme n°2 : l’orgie, la bacchanale

Et oui. De nombreux couples libertins fantasment sur la partouze. Car, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas le lot de tous. Certains se limitent aux relations entre deux couples, d’autres au sexe avec des hommes, et, du coup se gardent sous le coude la partouze, la vraie orgie.

Parmi ceux qui vivent régulièrement des partouzes, c’est l’idée d’une véritable orgie qui domine. Vous savez, la vraie bacchanale, façon luxe et volupté, à grands renforts de mets de luxe, vins fins ou champagne qui coule à flot.

Fantasme n°3 : le porno

Non. Tous les couples libertins n’ont pas déjà tourné leur sextape. Loin de là. Mais voilà qui reste un fantasme assez fréquent chez les coquins et coquines de France. Jacquie & Michel ? Trop stéréotypé, avec cette obsession pour la sodomie.

couples libertins porno

parmi les fantasmes étonnants, celui du porno amateur revient souvent

Les couples libertins qui fantasment sur le porno rêvent plutôt d’un scénario qu’ils auraient eux-même imaginé. Et là, les idées se bousculent. Merci qui ?

Fantasme n°4 : la bisexualité masculine

Si les caresses entre femmes sont monnaies-courantes dans le milieu du libertinage, il n’en est pas de même des papouilles entre messieurs. Du coup, certains rongent leur frein, si j’ose dire et la bisexualité masculine devient la seule chose « interdite » dans le cadre libertin classique.

Plus étonnant (ou pas ?), ce fantasme est aussi un fantasme de libertines, qui sont nombreuses à rêver leur mari ou conjoint en train de fricoter avec un autre homme. Alors, messieurs, on ose ?

Fantasme n°5 : le gangbang

Ils sont échangistes, mélangistes et parfois déjà triolistes. Et pourtant, ils n’osent pas toujours le gangbang. Pourquoi ? Parce que cette pratique est souvent connotée de façon hardcore. Il faut dire que certains messieurs fréquentant les gangbangs ne sont pas toujours vraiment à l’écoute ni de madame, ni du couple.

Hors, comme toute pratique candauliste, le gangbang met en jeu les fantasmes du couple. Monsieur doit se sentir aussi à l’aise que madame. Et la pratique de la pluralité masculine ne signifie pas nécessairement qu’on veuille du hardcore.

Fantasme n°6 : le dogging

C’est la même que le gangbang : la pratique de l’exhibition avec contacts fait fantasmer bon nombre de couples libertins… qui n’osent pas passer à l’acte. Bien sûr la peur d’être surpris (par la gendarmerie, par une famille en promenade…) fait partie à la fois du jeu du dogging et des inquiétudes des couples.

Mais plus inquiétant : certains des couples qui s’y sont essayés témoignent de la difficulté de ce genre de pratiques. Les hommes collants qui vont jusqu’à suivre les couples après qu’ils ont quitté les lieux, d’autres qui n’hésitent pas à prendre des photos en catimini…

Fantasme n°7 : le BDSM

Par nature, la pratique du sadomasochisme est intimidante… Et comme ce qui sent le soufre a une tendance à attirer certains couples libertins, le BDSM fait partie de ces choses que les couples les plus libérés attirent.

Mais que ce soit en privé ou en public, beaucoup n’ose pas franchir le pas. Pourquoi ? Difficile à dire. Même si certains avouent craindre d’avoir peur de n’être que des BDSM de pacotille. Ce à quoi nous répondons : et alors ? A chacun ses fantasmes, ses limites, le tout étant de rester dans le champ de ses propres envies et du consentement mutuel.

On le voit : les couples libertins ne sont pas sans limites. Mieux : ils ont beau pour certains avoir pratiqué toute sorte de jeux sexuels, il leur reste toujours des tas de fantasmes. Encore fait-il qu’on ne leur impose rien et qu’on laisse la place à l’imagination et à la libido propre à chaque couple.