reportages milieu libertinSuite au reportage d’Esther et Franck dans un coin à voyeurs, je me suis intéressée à la pratique du dogging. J’ai donc contacté un couple exhibitionniste qui fréquente ces lieux et leur ai proposé de réaliser une interview. Voici leurs réponses à mes questions.

par Selena Krystelillustrations : Barby

Sandra et Damien ont à peine 30 ans. Ils vivent dans la région Limousin. Si je les ai contactés sur NetEchangisme, c’est parce qu’ils recherchaient des couples désireux de les accompagner dans un coin à voyeurs près de chez eux. Après m’être assurée de leur sérieux, je leur ai demandé de répondre à quelques questions sur les motivations et fantasmes d’un couple exhib comme le leur.

Interview d’un couple exhibitionniste

Cette interview a été réalisée par téléphone et Skype.

Depuis combien de temps fréquentez-vous les coins à voyeurs ?

Sandra – Cela doit faire trois ans environ. Nous étions libertins depuis quelques mois. Un couple de notre région, la quarantaine, nous a proposé d’aller faire une exhib à quatre sur un parking. J’ai fait l’amour avec lui à l’avant de leur voiture, Damien avec elle à l’arrière. La bagnole était entourée de dizaines de voyeurs, qui se battaient presque pour les meilleures places. Ça m’a carrément excitée d’être reluquée comme ça. Il y avait des vieux, des jeunes, et ils se branlaient tous en nous regardant.

couple et exhibition : Barby

>>> ce qui est le plus excitant dans l’exhibition, pour moi, c’est l’exhibition elle-même

Damien – Perso, j’ai fait abstraction des voyeurs tout autour de nous. Sur le coup, c’était un plan cul comme les autres. Puis je me suis rendu compte que ma partenaire prenait son pied à voir tous ces voyeurs autour de la bagnole. Son mari aussi d’ailleurs. On est tombés sur un vrai couple exhibitionniste. Puis, quand on est rentrés chez nous, Sandra m’a dit à quel point ça lui avait plu.

C’est comme ça que vous êtes devenu un vrai couple exhib ?

Damien – Oui, mais c’est surtout Sandra qui voulait y retourner.

Sandra – Nous y sommes allés en voiture. Damien a sorti mes seins, a commencé à me masturber. Un voyeur a tapé à la vitre et j’ai entrouvert. Il s’est mis à me peloter les seins pendant que les doigts de Damien – qui sait y faire – ma caressaient le clito. Alors, j’ai baissé la vitre de la voiture jusqu’en bas. Le voyeur m’a tendu sa bite et je l’ai branlé à mon tour.

Ça n’était pas un peu glauque ?

Sandra – Si, carrément. Et c’est même ça qui m’excitait le plus !

Damien – C’est vrai que c’est une drôle d’ambiance, mais on se sent toujours en sécurité. 99% des mecs de ce genre d’endroits savent respecter vos limites. Le reste est vite remis à sa place par les habitués.

Sandra – On a juste eu une fois un problème. Un mec qui nous suivait en voiture après nos exhibes. On a du lui faire comprendre que ce qui se passait sur le parking restait sur le parking.

Vous rencontrez parfois des couples sur ce parking ?

Sandra – C’est arrivé une ou deux fois. La plupart des couples exhibitionnistes qui fréquentent ce genre de lieux sont aussi échangistes. C’est ça qui plait le plus à Damien (rires) ! Mais moi, c’est l’exhib en soi qui me plaît. Je joue à la salope avec des mecs en tout genre et ça me fait mouiller plus que n’importe quoi d’autre. Si on veut trouver des couples, on va en club, ou on organise une rencontre privée. La majorité des couples échangistes ne veulent absolument pas entendre parler d’exhib en extérieur.

couple dogging : Barby

>>> parfois, je joue les salopes, parfois je joue les dominatrices, le scénario change souvent

Vous jouez toujours le même scénario pour une exhib ?

Damien – Jamais !

Sandra – Non, jamais… Parfois, je joue la femme soumise, mais c’est assez rare. Je suis plutôt dominatrice, quand on fait une exhibe candauliste. Damien est le cocu, qui voit sa femme se faire peloter et sucer des inconnus. Mais c’est un jeu bien sûr.

Damien – Quand on est avec un autre couple exhibitionniste, c’est différent. En général, on ne laisse pas les voyeurs toucher. Ils doivent ce contenter du spectacle.

Sandra – On vient de trouver un autre couple qui pratique l’exhibitionnisme dans notre région sur NetEch. Apparemment, ils vont bien plus loin que nous dans le dogging, mais ils sont aussi échangistes. On verra bien ce que ça donnera.

OK ! Vous me donnerez des nouvelles ?

Damien – Bien sûr ! Mais il faudrait que tu viennes avec nous… pour mieux te rendre compte…