reportages milieu libertinRetour au Cap. Après les clubs libertins du quartier naturiste, intéressons-nous à la fameuse plage libertine du Cap d’Agde, la très célèbre et fantasmée Baie des Cochons. A ne surtout pas confondre avec la plage naturiste dans son entier.

reportage par Esther et Franck – illustrations : Naomi

S’il est un lieu connu des libertins et des libertines, comme de ceux qui fantasment sur la réalité du libertinage en France, c’est bien la Baie des Cochons. Une plage libertine et naturiste où se jouent des choses que la morale réprouve. Aussi mythique soit-elle, cette plage existe, nous l’avons rencontrée (!).

exhib plage naturiste

>>> nudité, libertinage, mœurs différentes : la Baie des Cochons, un vrai dépaysement !

Mais attention à ne pas tout confondre. Le village naturiste est bordée d’une plage, où le naturisme est la norme. Cette plage n’est pas la Baie des Cochons ! On y trouve des familles, des enfants et tout un tas de gens fort respectables qui, pour être naturistes, n’en sont pas pour autant libertins.

Trouver la Baie des Cochons

La plage libertine à proprement parler n’est qu’une infime partie de la plage du quartier nature du Cap d’Agde. Pour autant, elle n’est pas bien difficile à trouver, d’autant que c’est de loin le secteur de sable le plus fréquenté en été.

Depuis le village, entrez sur la plage, tournez à gauche et marchez vers Marseillan. Un bout de temps. On peut aussi y accéder depuis Marseillan-Page (en marchant dans l’autre sens, CQFD).

On a l’habitude de dire que si vous n’êtes pas certains d’être sur la plage libertine, c’est que vous n’y êtes pas. Tout simplement parce que, quand vous y êtes, vous ne pouvez en douter. Plus un seul enfant à l’horizon et une concentration de gens sans rapport avec le reste de la plage naturiste.

Des libertins et des voyeurs

Vous trouverez là des dizaines de couples, tous plus ou moins libertins, souvent un peu exhibitionnistes, mais aussi des dizaines – des centaines – de voyeurs, des hommes célibataires qui regardent et tentent parfois de participer.

Le dress-code (ne riez pas !) est un tantinet plus complexe que sur le reste de la plage. Bien sûr, tout le monde est nu (obligatoire : sinon, vous risquez la mise à l’air forcée à tout instant). Mais la nudité crue n’étant pas en soi suffisamment érotique, libertins et libertines rivalisent de percings, tatouages, bijoux coquins et même parfois rosebuds, pour se distinguer des simples naturistes.

gangbang baie des cochons

>>> en fin de journée, les choses deviennent plus chaudes encore sur la Baie des Cochons

Dans l’eau, sur la plage ou dans les dunes*, ça coquine beaucoup. Nombreuses sont les femmes libertines qui caressent leurs hommes, et inversement. Parfois, des amas de voyeurs se forment : un couple exhibitionniste (ou plusieurs couples) s’est lancé dans un spectacle qui vaut le coup d’œil.

Certains font du golf au Maroc, d’autres de la planche à voile aux Seychelles : sur la Baie des Cochons, à quelques heures de route de Paris, le dépaysement est assuré. On vit selon d’autres normes, d’autres règles.

La plage libertine et ses habitudes

Contrairement à ce qui se dit parfois, une majorité des couples libertins présents ici ne fait pas grand chose. En tout cas en plein cœur de l’après-midi. Car, sur la Baie des Cochons, plus la journée décline et plus les choses deviennent cochonnes.

Avant la fermeture du poste de garde, ce sont quelques exhibitions, beaucoup de drague entre couples, et quelques partouzeuses téméraires qui se laissent plus ou moins faire par les hommes seuls. Mais en fin de journée, quand les CRS ont quitté les lieux, la plage libertine devient sans doute le plus grand club coquin en plein-air du monde.

Entre les femmes amatrices de pluralité, les couples strictement exhibitionnistes et les échangistes (ou mélangistes), le spectacle est partout. Les hommes seuls regardent les partouzes improvisées, participent quand ils ont de la chance, tout cela dans une ambiance qui reste, malgré tout, bon-enfant.

Puis, au fur et à mesure que la soirée s’annonce, chacun reprend ses petites affaires en direction d’autres aventures…

* les dunes sont interdites à la circulation. Nous vous déconseillons de vous y rendre, sous peine de nuire gravement à l’environnement et de risquer une contravention.

A suivre : du côté de l’Extasia