reportages milieu libertinA l’approche de l’été, il nous a semblé utile de nous intéresser à la capitale européenne de la vie libertine et échangiste, à savoir le Cap d’Agde. Première partie, donc, sur le quartier naturiste du Cap et ses très nombreux clubs libertins divers et variés.

reportage par Esther et Franck

S’il est un lieu mythique pour le libertinage en Europe, et même dans le monde, c’est bien le Cap d’Agde et son désormais fameux village naturiste. De juin à septembre, s’y retrouvent des milliers de libertins et libertines, toute tendances confondues, qui y viennent y passer une soirée, quelques jours, une semaine, voire plus.

>>> le quartier naturiste : un lieu mythique du libertinage

>>> le quartier naturiste : un lieu mythique du libertinage en France, en Europe et dans le Monde

Il faut dire que, au fil des années, initialement dédié à la pratique du naturisme, le quartier a vu naître des clubs échangistes de plus en plus nombreux, parfois célèbres internationalement, qui attirent une clientèle sans cesse renouvelée.

Le quartier naturiste, qu’est-ce que c’est ?

Le village naturiste n’est qu’une infime partie de la station balnéaire du Cap d’Agde, par ailleurs l’une des plus grandes de Méditerranée. C’est un espace fermé (il faut s’acquitter d’un droit d’entrée pour y pénétrer) qui peut accueillir plusieurs dizaines de milliers de résidents en pleine saison, où la nudité est la norme. Il est bordé par la plage, naturiste elle aussi, et comprend notamment un port de plaisance.

Il faut absolument y insister : le quartier est un espace naturiste, où l’on croise des familles avec enfants, et qu’il convient de respecter. Pour autant, il est aussi connu pour être le siège d’une activité libertine intense, entre sa plage libertine, sa vie nocturne (voir articles suivants) et ses nombreux clubs libertins.

Le quartier comprend de nombreuses solutions d’hébergement (camping, hôtel… voir l’article de Selena), des boutiques en tout genre, des bars, des restaurants… Pour le trouver, suivez le panneau Quartier Naturiste une fois arrivé au Cap d’Agde.

Les clubs libertins du village naturiste

Outre la pratique du naturisme, le quartier se distingue par la plus extraordinaire concentration de clubs libertins de France, et peut-être même de la planète. Et il y en a pour tous les goûts : des clubs réservés aux couples, d’autres ouverts aux hommes célibataires, des lieux dédiés à certaines pratiques, il y a le choix. Pas étonnant donc d’y retrouver des milliers de libertins et libertines de juin à septembre. (tous les lieux libertins du Cap d’Agde)

les clubs libertins du quartier naturiste

A – Le Glamour B – Le Tantra C -Le Jul’s D – Port-Ambonne (saunas, Clair Obscur, Pharaon…)

Il y a là Le Glamour, sans doute l’un des plus célèbres lieux échangistes au monde. Réservé aux couples et aux femmes, c’est un espace assez grand, sur deux étages qui, outre quelques ouvertures hors-saison, accueille durant l’été des centaines de couples, en bord de plage, dans un cadre souvent renouvelé. Il organise par ailleurs tout l’été des après-midis « mousse » dont nous reparlerons plus tard.

Autre mastodonte du libertinage Made in Cap d’Agde, Le Jul’s, le club des libertins actifs. Ici, bien entendu, on fait la fête, mais surtout, on coquine largement dans des alcôves ouvertes. Ce lieu est lui aussi réservé aux couples. Mais il y aussi Le Tantra, le phénix du Cap d’Agde, Le Pharaon ou le Jeux de Mains, spécialisés dans la pluralité masculine, le Clair Obscur, le club BDSM du quartier naturiste; des saunas comme Histoire d’Ô ou le 2 et 2 et même un cinéma libertin L’Instant X.

Autant dire qu’il y a le choix. Et ce, avant même d’avoir parlé des clubs aux alentours du quartier naturiste. On comprend mieux pourquoi le Cap d’Agde attire toujours chaque été autant de libertins, avec ces clubs échangistes à quelques pas les uns des autres.

A suivre : la plage libertine