Pas de doute : les saunas échangistes sont des lieux à part dans la galaxie libertine. Assez nombreux en France, souvent en centre-ville, ils accueillent une clientèle échangiste qui apprécie les relations très chaudes. Plongée dans le monde des saunas mixtes.

reportage par Esther et Franckillustrations : Indécentes Libertines

Pourquoi diable un couple libertin va-t-il préférer les saunas aux traditionnelles discothèques libertines ? C’est la question que nous nous sommes posée avant de débarquer dans l’un d’entre eux, un sauna mixte parmi tant d’autres, dans une grande ville de France.

les tenues des libertines dans les saunas mixtes

>>> dans les saunas libertins, les libertines ne sont vêtues que d’un paréo et d’une serviette

Accueil sympathique, on nous aiguille vers les vestiaires, où tout le monde tombe les vêtements : serviette autour de la taille pour les messieurs, petit paréo et serviette pour les dames. Le lieu est étonnamment grand : au rez-de-chaussée, le bar, une table de billard, quelques espaces de restauration ; au sous-sol, les installations balnéaires (nous ferons le détail plus loin) et des coins-câlins ; à l’étage, un labyrinthe où l’on se doute que, la soirée vraiment démarrée, il se passe des choses très coquines.

Les saunas échangistes : qu’est-ce que c’est ?

Nous sommes dans un sauna échangiste comme les autres, bien tenu, assez typique de tous les saunas libertins de France. Ce soir, c’est soirée couples (exclusivement réservée aux couples hétéros et aux femmes seules), mais la veille, c’était mixte, et le lendemain le sera aussi.

C’est parti, on fonce vers le sous-sol. On laisse les alcôves coquines sur notre droite (trop tôt) pour passer un pédiluve. En face de nous, le jacuzzi où, déjà, quelques couples, entièrement nus, profitent des bulles. Un peu plus loin, une porte s’ouvre sur un sauna (sec), une autre sur un hammam (humide). Entre les deux portes, des douches et derrière nous, une piscine dont l’eau est disons, frisquette.

On tombe serviettes et paréo pour filer dans l’eau du jacuzzi. Les autres couples se resserrent pour nous faire une place. Quelques mains vagabondent sous les bulles, caressent une cuisse, une fesse, un sexe. Des panneaux précisent : « les relations sexuelles sont interdites dans les bassins », ce qui n’empêchent pas les couples de se peloter et de se chauffer un peu.

La chaude ambiance des saunas mixtes

Le jacuzzi, pourtant vaste, est maintenant plein comme un œuf. Les couples continuent à se caresser, à s’embrasser, dans une ambiance plutôt mélangiste. Pas de pénétrations (c’est interdit dans l’eau), mais des caresses de plus en plus poussées. Il y a du monde dans l’eau, et autour.

Allons voir un peu plus loin (enfin, dès que l’érection de monsieur sera un peu calmée…). Côté piscine : RAS. L’eau, trop froide, n’a pas su attiré les couples. Mais dans le hammam, c’est autre chose. La pièce est sombre, humide, l’atmosphère presque étouffante de chaleur. On trouve une petite place sur un banc.

Dans l’obscurité, on entend déjà des murmures de plaisir. La femme à côté de nous branle ostensiblement son homme. Franck tente de poser sa main sur la cuisse de cette voisine, qui se laisse faire, avant de lancer son autre main vers le deuxième membre viril qui lui est offert. Nos yeux s’accoutument à l’obscurité et devinent que l’orgie a déjà commencé : partout, des corps se mêlent, des bouches s’embrassent.

Voilà ce que les couples qui préfèrent les saunas échangistes aux traditionnels clubs viennent y chercher : l’ambiance y est plus chaude, dans tous les sens du terme, le sexe y est plus facile, plus libre, plus décomplexé. Esther se retrouve vite en chaude compagnie d’un couple, et Franck d’un autre. Mais tout le monde se mélange, à vrai dire, sans trop se poser de questions.

Le sexe sans complexe des saunas

Au bout de longues minutes d’orgie, plutôt mélangiste (on n’a pas vu de pénétrations, hormis quelques fellations), on finit par avoir chaud, très chaud. Trop chaud en fait. Il est temps de sortir. De toute façon, le buffet froid est servi à l’étage. Tant pis pour le sauna, on ira sans doute plus tard.

On s’installe à une table, on se concocte une petite assiette de crudités et charcuteries. Le couple qui a passé un long moment avec Esther s’installe à nos côtés. « Nous, nous n’allons plus en club, c’est trop frime. On est libertins d’abord pour le sexe et ici, personne ne se pose trop de questions. En soirée couples comme en soirée mixte, d’ailleurs » nous explique, Sylvie, la jeune libertine, qui ne doit pas avoir trente ans.

Le repas vite englouti, le jeune couple nous amène à l’étage du sauna échangiste, dans le fameux labyrinthe. L’ambiance y est toute aussi torride qu’au sous-sol. Nous nous mêlons, tous les quatre, à d’autres couples qui se caressent; s’offrent mutuellement baisers, cunnilingus et fellations, là, au beau milieu d’un couloir.

sexe dans les saunas

>>> les saunas mixtes sont souvent des lieux libertins plus chauds que les clubs échangistes

De nouveaux couples s’agglomèrent à l’orgie. Nous sommes bientôt une bonne dizaine de couples à s’échanger les partenaires, pour quelques minutes, parfois moins. Puis, nous nous dirigeons vers un gigantesque lit où les libertins les plus échangistes sont déjà en action. On parle peu. Une caresse, un regard suffisent à signifier l’acceptation. Mélangistes et échangistes s’en donnent à cœur joie, passent d’un partenaire à l’autre sans plus de formalités.

Bien sûr, on voit quelques quatuors se diriger vers les alcôves qui ferment à clé, mais la majorité des couples préfèrent rester en public, et se laisser aller aux plaisirs de l’orgie.

Nous n’avons même pas eu le temps de profiter du sauna en lui-même, alors nous sommes revenus le lendemain, pour la soirée mixte (ouverte aux hommes seuls). L’ambiance y était toute aussi torride, avec beaucoup de couples triolistes et de gourmandes libertines adeptes de pluralité masculine.