shopping libertinesLes hommes libertins aussi ont droit à leurs bijoux intimes. Et avec le cockring, ils sont gâtés. Potentiellement esthétique, il aide aussi et surtout à maintenir une belle érection et à aiguiser les sensations de la verge et des testicules. Tout un programme…

par Daniel le Libertin

Si tous les libertins n’ont pas une grosse bite, la majorité d’entre eux a rencontré, à un moment ou un autre, des problèmes pour maintenir une érection de qualité. Sollicité toute la soirée, Francis (comme disent les Guignols) peut parfois rechigner un peu à hisser le drapeau haut et fort (comme dit Najat V-B).

C’est dans ce souci que ma chère et tendre (et belle, et sexy, et j’en passe) rédac-cheffe, Selena, m’a demandé un papier sur les aides et pilules pour tenir le coup. Las ! A part quelques classiques aphrodisiaques qui aident un désir déjà prononcé, je n’utilise pas ce genre de choses. Et je le dis : il n’existe pas de pilule miracle. Les unes sont dangereuses, les autres inefficaces.

La solution : le cockring

Mais pas de panique, j’ai la solution ! Moi-aussi, je n’ai pas peur de le dire, il m’est arrivé d’avoir quelques faiblesses durant des soirées libertines. Vous savez peut-être ce que c’est : on se retient, on coupe « l’effort », on discute, on remet ça et là, c’est l’incident. Après avoir beaucoup cherché, j’ai donc essayé le cockring. Et je n’ai pas été déçu.

cockring et libertinage

>>> il existe une multitude de cockrings, un accessoire indispensable aux hommes libertins

Un cockring, c’est un appareillage de base qu’on place sous les testicules, à la base de la verge. Il « décore » la virilité, mais surtout il maintient le périnée et compresse les testicules. En d’autres termes, c’est joli, ça fait bander dur et ça rend les couilles ultra-sensibles.

On est loin du simple bijou ou du simple sextoy. Le cockring, c’est la solution naturelle et sans danger (attention tout de même à le retirer de temps à autres !) pour faciliter l’érection.

Différentes sortes de cockrings

Et vous avez le choix des armes. Du cockring basique au plus sophistiqué, il y en a un pour chaque ambiance, pour chaque soirée et surtout pour chaque besoin :

– le cockring classique : de couleur ou métallisé, il rehausse joliment vos parties intimes. Pratique, discret, c’est celui que j’utilise dans les lieux naturistes et libertins, les saunas… Attention, en sauna, avec les cockrings métalliques : ça peut brûler (exemple : le cockring donut)

– le cockring complexe : il a des formes compliquées et c’est ça qui est bon. Il vous enserre la verge, les testicules (et parfois plus) pour des sensations incomparables (exemple : le tri-ring)

– le cockring esthétique : il est beau et c’est ce qui fait son charme. Et, le plus souvent, il met mieux que les autres en valeur votre virilité (exemple : le roller cockring)

– le cockring mécanique : il vibre, il tourne, il fait plein de choses et parfois avec plusieurs vitesses, et garantit des sensations à monsieur, et même à madame (exemple : le rabbit cockring)

– le cockring SM : après tout, c’est le milieu BDSM qui a inventé cet engin. je ne pouvais pas vous laisser sans vous présenter les cockrings BDSM de notre catalogue. Il y en a tant de sortes que je vous laisse regarder…